Présidentielle 2012: le Djolof des renégats à la portée de tous