Jeudi, 31 Mars 2011 17:10
Évaluez cet article
(0 votes)

Moustapha Ndiaye alias Toubap, un génie qui déteste la télé Favori

Moustapha est un génie noir assimilé. C’est pourquoi on lui a collé le sobriquet de « Toubap » collé depuis sa tendre enfance. Son débit est lent, il prend tout son temps quand il parle. « J'ai toujours eu les rôles de "Toubap", c'est à dire celui qui parle français, l'homme instruit. 

A Diatayou Khale, j'étais le magistrat, l'enseignant ou le policier. J'incarnais le bourgeois ou le boytown (citadin). J'étais celui qui arborait les costumes-cravate avec la panse rebondie et les lunettes sur le nez ». Le jeune artiste agé d’une dizaine d’années essaie de justifier ce pseudo qui le suit jusqu’à ses 27 berges. Né dans une famille de journalistes et d’animateurs, l’enfant du célèbre metteur en scène Ibrahima Ndiaye Mame Yakhi Lalo a finalement vaincu sa timidité grâce à l’environnement des médias et du théâtre .

 

« Avec mes jeunes frères Mouhamed Ndiaye, journaliste à la rfm et Alioune Ndiaye technicien à oxyjeunes fm), nous étions sous l’encadrement de notre père à l’époque initiateur de l’émission Diatayou Khaleyi diffusée à la RTS. Après avoir décroché son baccalauréat que « Toubap » s’est rendu au Canada pour une formation en audiovisuel, avant de séjourner au Benin pour un an. Depuis 2008, il est devenu webmaster. « Cela me prend tellement de temps que je ne peux même pas aller draguer (rires) ».

 

A 27 ans, Ndiaye s’éloigne prématurément des planches pour se consacrer à la toile. Il est recruté par senewebnews où il fait office de webmaster. Le jeune homme pouvait faire carrière à la télé mais se détourne de l’écran à cause des pressions des cadreurs et membres de l’équipe de tournage. « Les cameramen nous engueulaient tout le temps, ils ont été ignobles. Par exemple à la fin des pièces, nous faisions les arrêts sur images pendant des minutes, jusqu'à la fin du générique, alors que ce n'est pas normal. Ils pouvaient le faire au montage.

 

La télévision me dégoute » soutient-il. Le nouveau féru de l’internet a joué dans plusieurs films comme celui de Cheikh Oumar Cissokho ou de Mansour Sora Wade, Une femme pour Souleymane de Dyana Gaye, La grève des ''battus''… Marcellin DIALLO

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Dernière modification le Vendredi, 01 Avril 2011 16:02
Marcellin Diallo

Marcellin Diallo

Xuli Bët - Rédacteur en chef de la Rue Publique.com

La rue publique vous appartient...Etes vous prêts pour présider à sa destinée? Votre opinion sur la rue publique, c'est l'ambiance qui ne fait pas de tapage, alors réagissez avant qu'il ne soit tard.

Site web: www.ruepublique.net

Denier de Marcellin Diallo

Articles similaires (par étiquette)

Haut de la page