Jeudi, 07 Juillet 2011 12:51
Évaluez cet article
(0 votes)

Lettre ouverte à Karim Favori

Karim Wade

Je vais te raconter une histoire, que je tiens de mon grand père actuellement décédé. Paix à son ame!

Il me disait qu'à leur époque et bien avant eux d'ailleurs, il n'existait pas de signature. Dans le Sénégal pas très lointain, les gens posaient des actes quotidiens de la vie sans sentir la nécessité de les signer, de convoquer un témoin ou d'aposer un cachet pour attester de leur véracité.

 

 

Mon grand père me disait, tu sais mon petit enfant, dans notre tradition, on considérait comme insultant voire déshonorant le fait de jurer pour garantir le respect de nos engagements.

 

Il me disait, que lorsque deux personnes se donnaient la main en guise d'engagement à faire une chose, seule la mort pouvait défaire cet engagement. C'était une époque où la parole de l'homme faisait foi. Une époque où la parole vallait la sécurité d'un acte authentique garanti par un officier public.

 

Il était impensable pour un homme d'honneur de se dédire au risque d'être à la limite excommunié par les siens.

 

Citoyen, c'est avec amertume que je constate, que cette époque est révolue. C'est avec tristesse que je constate que la parole donnée n'a plus de valeur. Que mentir fait parti de notre vécu quotidien. Le mensonge est aujourd'hui banalisé, au point qu'il n'étonne plus, même de la part d'un Ministre d'Etat, ministre du ciel et de la terre. C'est choquant de constater que le mensonge ne choque plus.

 

Le danger de cela, c'est que la confiance est en voie de disparition. C'est dangereux parce qu'il est impossible de gouverner des hommes sans qu'ils aient en vous un minimum de confiance. Il est impossible d'avoir une quelconque légitimité quand vous voulez être suivi par des hommes qui mettent toujours votre parole en doute.

 

C'est malheureusement la situation que nous vivons actuellement, si on sait que tu a essayé, par le biais du porte parole de ton père, qui inspire la honte, de démentir les informations te prêtant avoir donné un coup de fil visant à allerter les autorités françaises, de l'urgence, de leur intervention au Sénégal à la suite des émeutes de l'électricité. La confirmation de cette information montre que tu n'a malheureusement pas la posture d'homme d'Etat. Cette attitude montre que tu es bon à tout, sauf à gouverner. C'est une insulte de vouloir toujours mettre notre pays sous la tutelle française. Mais c'est encore plus insultant de n'avoir pas oser assumer la paternité d'une telle bétise.

 

Dans un Etat qui se repecte de telles erreurs sont, au minimum, automatiquement suivi de démission. Dans un Etat qui se respecte de telles actes sont sanctionnés. Qu'en est-il du nôtre ! Je m'en tiens à vous autres sénégalais pour une réponse convenante.

 

Je suis tenté de reconnaître, comme le dit l'adage, que tel père tel fils. Eh oui, le débat sur la candidature du président fait rage aujourd'hui. Et au-délà du débat juridico-constitutionnel sur la recevabilité de la candidature de wade. Je me dis que si on était encore à l'époque de mon grand père, la parole du président, ton père, aurait du suffir à clore cette question. Comment un homme qui a atteint l'âge de sagesse, peut-il déclaré ouvertement, qu'il ne pourrait pas se présenter, parce que la constitution ne le lui permettait pas, parce que lui même a vérouillé cette possibilité, et revenir sur sa parole? Comment un homme d'Etat peut-il se contredire à ce point? Comment peut on se dédire à ce point et commettre ses ouailles, pour faire l'avocat du diable, si ce n'est parce qu'on est un piètre menteur?

 

Je crois que tu as oublié ou que tu ne sais pas, à l'image de ton papa, d'ailleurs, que « le mensonge n'est bon à rien, puis qu'il ne trompe qu'une fois ». (Napoléon)

 

Enfin, la réaction de ton oncle Robert BOURGI me rappelle le constat de Etienne REY et me donne envie de te dire que « ce qui est déshonorant, ce n'est pas de mentir, c'est de se faire prendre en flagrant délit de mensonge... » Tu es un maladroit du mensonge et on devrait te releguer dans la vérité et t'interdire d'en sortir.

 

 

 

 

 

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Dernière modification le Vendredi, 08 Juillet 2011 09:59

Articles similaires (par étiquette)

Haut de la page