Lundi, 21 Février 2011 23:34
Évaluez cet article
(0 votes)

La maladie du "droïd" chez les hommes politiques sénégalais.

Au Sénégal, les hommes politiques ne sont pas certainement ceux a qui on fait le plus confiance. Les hommes politiques ne sont certainement plus les parfaits candidats pour diriger les destinées de ce pays, ils ne sont plus les personnes aux discours éloquents et remplis de rhétoriques. Une analyse de la situation prouve qu'un bon nombre d'entre eux serait des sujets présentant des symptômes biologiques et chimiques d'un "trouble de personnalité et de maturité" politique. Rassurez-vous, ils ne sont pas atteint par la fibromyalgie, mais par une maladie plus dangereuse. Ruepublique.com s'est penché sur ce sujet.

 

 

Comment venir en aide à quelqu'un s'il n'est même pas conscient de sa maladie ?

Nous nous penchons sur ce sujet a travers ce billet pour aider à mieux déceler parmi nos politiciens ceux qui présenteraient les symptômes de cette maladie. L'homme politique ou le militant politicien qui finira de lire cet article saura admettre sa maladie s'il décèle en lui certains des symptômes qui seront énumères.

 

Admettre sa maladie c'est déjà avancer vers l'acceptation d'une thérapie.

Nous avons choisi de tirer la sonnette d'alarme, informer sans affoler, prévenir pour limiter les dégâts à l'approche de 2012 qui fonce vers nous a grand pas.

 

Cette maladie n'est pas une fatalité, elle n'est pas incurable même s'il faut admettre que nous sénégalais simple citoyens et pauvres consommateurs, sommes entrain d'en subir ses conséquences a cause d'un patient symptomatique chronique. Cette maladie n'est pas une tare même si elle peut très facilement nous rendre ridicule car difficile a diagnostiquer avec tous les noms ou appellations qu'on pourrait lui prêter.

 

Les différents niveaux de manifestation de la maladie.

Le niveau premier ou "phase beta-symptomatique", il touche le plus souvent des jeunes fraîchement arrivés dans la sphère politique. Ces jeunes présentent dés leur naissance des symptômes de déséquilibre « psychopartisane ». Ils représentent 85% des membres de mouvement de jeune au niveau des entités politiques et groupement de mobilisation.

Le sujet dans la phase beta-symptomatique présente ces points suivants :

- tendance nette a critiquer les autres sans but et sans fin

- tendance aux conflits ou aux excès de violence, associés à une incapacité de contrôler des comportements explosifs, en particulier lorsque les actes impulsifs sont critiqués ou empêchés

- convictions aveuglées et dénudées d'objectivité

 

Étape secondaire appelé aussi "niveau Renaissance" : À cette étape, le pourcentage de facteurs acquis et l'étape maximale du trouble de la confiance et de la personnalité seraient de 98% et sont a peu près semblables à ceux du trouble de l'affect chez les personnes d'âge avancée. Ils naissent avec des prédispositions biogénétiques à risque quasi nul, mais acquièrent avec l'expérience, l'âge et les souvenirs de la vie, des syndromes qui provoqueraient une accélération de la phase.

Le sujet en phase de "niveau Renaissance" doit présenter les points suivants:

- humeurs inconstantes et imprévisibles

- perturbation de l'image de soi, des objectifs ainsi que des préférences personnelles (y compris des préférences d'ordre gouvernementales)

- tendance a faire des promesses dans le vide

- tendance a improviser et a tâtonner quand la réflexion et la planification doivent être de rigueur

- tendance a ignorer les Besoins des autres

 

Phase terminale ou phase de défragmentation psychique. Érosion des sentiments et dislocation des valeurs profondes de la parole données et du respect des valeurs éthiques. Elle est la plus dangereuse des phases. Les politiciens diagnostiqués souffrant ont montré la difficulté de la thérapie a ce niveau. Ces patients deviennent des personnalités complexes et difficiles a cerner.

Le sujet en phase terminale doit présenter les points suivants:

- tendance a s'engager dans des relations conflictuelles avec ses opposants.

- tendance a amadouer le peuple avec des discours dans la langue de bois

- tendance a gagner le mépris et les critiques des citoyens

- tendance a inciter les mécontents a s'immoler

 

Les personnes qui souffrent du trouble de la personnalité politique éprouvent souvent un sentiment d'incompétence, d'incommunicabilité, de solitude psycho-affective au sein de leur parti politique. Cette situation très difficile a supporter et parfois difficile à diagnostiquer peut entraîner des comportements parfois dramatiques.

 

Ils sont difficilement traitables car ils se retrouvent le plus souvent confrontés avec d'autres personnes souffrant du même trouble. Ainsi, ils se croient tout a fait normale et ne sentent point la nécessité de suivre un traitement pour pouvoir rétablir, développer, ou renforcer leur besoin de communiquer.

 

A l'image de ses symptômes, les causes de cette maladies sont multiples mais la cause principale reste la politique politicienne. L'art de vouloir usurper de la confiance des citoyens pour briguer des mandats étatiques pour un compte personnel. La maladie se déclare davantage chez des personnes ayant des carences de sincérités dans la gestions des biens qui leur sont confiés.

 

Ils sont malades et continuent a discuter de nos problèmes, essaient de jouer les pères qui ont beaucoup de peine a voir le peuple souffrir... Je trouve a cette politique un côté malsain. Comme dit Bob Marley :"quoi qu'ils disent, leur ventre est plein de bouf, le samedi soir le nez plein de chnouff, ils refont notre monde du haut d'un pouf". Et nous, nous continuons d'écrire.

 

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Dernière modification le Lundi, 21 Février 2011 23:42
Walid Faye

Walid Faye

" Il n'y a qu'une seule chose qui puisse rendre un rêve impossible à réaliser : c'est la peur d'échouer. "

Voilà ... Walid, toujours pour vous servir.

 

Site web: www.ruepublique.net

Denier de Walid Faye

Articles similaires (par étiquette)

Haut de la page